La Direction de l’Environnement et du Développement Durable est chargée d’élaborer et de mettre en œuvre la politique du gouvernement dans le domaine de la gestion de l’environnement.
A cet effet, elle a pour missions d’animer, de susciter, de promouvoir et de coordonner, en relation avec les départements ministériels concernés et sous réserve des attributions dévolues aux autres départements et organismes par la législation et la réglementation en vigueur, l’action gouvernementale en matière de gestion de l’environnement et en suivre l’exercice en vue :
– de renforcer le cadre institutionnel et juridique dans le domaine de l’environnement ;
– de contribuer à la protection des ressources naturelles afin d’éviter toute forme de gaspillage ou de dégradation susceptibles de compromettre le développement durable ;
– de mettre en place les instruments appropriés de surveillance continue et de contrôle de l’état de l’environnement ;
– de procéder à des études d’impact et formuler des avis sur les projets de développement ayant des implications sur l’environnement ;
– de prévenir et de lutter contre toutes formes de pollution et nuisances pouvant porter atteinte à la santé de la population et à l’environnement ;
– de procéder aux contrôles qui lui sont dévolus par la législation en vigueur et d’assister les personnes morales de droit public ou de droit privé en matière d’environnement ;
– d’améliorer les conditions et le cadre de vie des populations au sein des établissements humains, urbains et ruraux ;
– d’intégrer la dimension “environnement” dans les programmes de développement et notamment ceux de l’éducation, de la formation, de la recherche et de l’information ;
– de mettre en œuvre des projets dans le domaine de l’environnement ;
– de promouvoir la coopération avec les organisations non gouvernementales internationales, avec les institutions associatives nationales et avec les collectivités locales dans le domaine de l’environnement.