MISE EN OEUVRE DES INTERVENTIONS PRIORITAIRES DU PANA POUR RENFORCER LA RÉSILIENCE DANS LES ZONES CÔTIÈRES LES PLUS VULNÉRABLES DE DJIBOUTI.

Le Ministère de l’Habitat, de l’Urbanisme, de l’Environnement et de l’Aménagement du territoire(MHUEAT) en République de Djibouti mettra en exécution un projet de grande envergure en collaboration avec le Programme des Nations Unies pour l’Environnement (PNUE) intitulé: «La mise en oeuvre des interventions prioritaires du PANA pour renforcer la résilience dans les zones côtières les […]

MISE EN OEUVRE DES TECHNOLOGIES D’ADAPTATION DANS LES ECOSYSTÈMES FRAGILES DES PLAINES CENTRALE DE DJIBOUTI

La République de Djibouti est vulnérable aux risques induits par les changements climatiques tels que les inondations, les sécheresses et l’élévation du niveau de la mer. Ces risques se traduisent par L’indisponibilité de l’eau, l’érosion du sol et les dégâts aux infrastructures. Les impacts de ces risques sont particulièrement préjudiciables pour les secteurs de l’eau, […]

SOUTIEN À L’ADAPTATION AU CHANGEMENT CLIMATIQUE DES COMMUNAUTÉS RURALES EN RÉGIONS MONTAGNEUSES DE DJIBOUTI

La République de Djibouti est caractérisée par un type de climat très aride et semi-désertique ce qui le rend très sensible aux effets du changement climatique. Les conséquences des changements climatiques se manifestant par des sécheresses récurrentes et des inondations, augmentent la vulnérabilité des moyens d’existence des pasteurs et agropasteurs. Ceux-ci tirent l’essentiel de leurs […]

PROGRAMME OZONE PLAN DE GESTION POUR L’ELIMINATION DES HCFC (PGEH)

Dans les années 70, des scientifiques ont découvert qu’un certain nombre de produits chimiques anthropiques endommageaient la couche d’ozone. Pour remédier à ce problème, la communauté internationale adopte en mars en 1985 la Convention de Vienne. En septembre 1987, les nations du monde entier, préoccupées par l’appauvrissement de la couche d’ozone, ont signé un instrument contraignant : le Protocole de Montréal […]

Renforcement des capacités nationales en vue d’une meilleure prise de décision et d’une meilleure intégration des obligations mondiales en matière environnementale

Le projet intitulé « Renforcement des capacités nationales pour améliorer la prise de décision et l’intégration des obligations environnementales mondiales » ou appelé communément CCCD est un projet mis en œuvre par le Ministère de l’Habitat, de l’Urbanisme et de l’Urbanisme, en collaboration avec le Programme des Nations Unies pour le Développement. L’objectif du projet est de renforcer les capacités […]

Projet «Révision du Plan National de mise en œuvre de la Convention de Stockholm de Djibouti»

La Convention de Stockholm sur les polluants organiques persistants est un traité mondial visant à protéger la santé humaine et l’environnement des risques que présentent certains produits chimiques qui demeurent intacts dans l’environnement pendant de longues périodes, ont une large propagation géographique, s’accumulent dans les tissus des êtres humains et ont des effets nocifs sur […]

Projet « évaluation initiale de la Convention de Minamata sur le Mercure »

La Convention de Minamata sur le mercure est un traité mondial qui vise à protéger l’environnement et la santé contre les émissions et les rejets anthropogéniques de mercure et de composés de mercure. Avec l’adoption de la Convention de Minamata en octobre 2013 au Japon, la communauté internationale a franchi une étape décisive dans la […]

DÉVELOPPEMENT DES PÉRIMÈTRES AGROPASTORAUX COMME UNE STRATÉGIE D’ADAPTATION AU CHANGEMENT CLIMATIQUE POUR LES COMMUNAUTÉS RURALES PAUVRES DE DJIBOUTI

Les pays de la Corne d’Afrique en général et Djibouti en particulier subissent les effets de changement climatique qui affectent l’économie des ménages ruraux et leurs moyens d’existence. Les sécheresses successives ont entraîné une dégradation des pâturages, le tarissement des points d’eau et la diminution du cheptel. Elles ont contribué à rendre vulnérables les populations […]