Ministère de l'Urbanisme, de l'Environnement et du Tourisme

Direction de l'Environnement et du Développement Durable

ATELIER DE CONSULTATION SUR LE PROJET DE DOCUMENT DE PROGRAMME-PAYS

Le Gouvernement de Djibouti s’est engagé dans une démarche de préparation afin de bénéficier a terme des financements du Fonds Vert pour le Climat (FVC) créé en 2010, financements qui contribueront a soutenir les efforts du pays dans la mise en œuvre de  ses politiques de lutte contre les changements climatiques et leurs impacts.

Diverses politiques et mesures ont en effet déjà été actées, que ce sort dans le cadre d’obligations internationales (par exemple : deuxième  communication nationale à la CCNUCC, CPDN – Contribution Prévue Déterminée au niveau National), dans le cadre de plans d’action et stratégiques nationaux relevant directement de I ‘atténuation  et l’adaptation (par exemple : Plan d’Action National pour l’Adaptation, Stratégie nationale sur les changements climatiques) ou dans le cadre de stratégies nationales de  développement (par exemple : volet développement durable de la SCAPE – Stratégie de Croissance Accélérée et de Promotion de l’Emploi).

Le processus d’accès direct au FVC implique notamment d’élaborer un cadre stratégique d’interaction entre le pays et le FVC, également appelé Programme-pays. Le Programme- pays a pour objet de répertorier, analyser et hiérarchiser les stratégies, les plans et les priorités nationaux en matière de changements climatiques pour servir de base à la préparation et a la mise en œuvre des propositions de financement.

Ce processus nécessite un processus consultatif par lequel les priorités et les stratégies nationales en matière de changements climatiques peuvent être définies.

L’atelier de consultation des parties prenantes sur le projet de document de programme-pays doit assurer l’engagement de l’ensemble des parties prenantes nationales, y compris les parties prenantes des secteurs privés et de la société civile, ainsi que les acteurs ayant l’expérience de la coordination des initiatives et des investissements intersectoriels et de l’engagement de sources de financement divers.

Cet engagement a pu permettre d’effectuer une dernière revue critique du projet document de programme pays afin de s’assurer de son exactitude dans l’analyse de la situation Djiboutienne et de la complétude de la description des projets et programmes pour lesquels Djibouti devrait être amené à proposer à l’avenir des projets à financer au FVC.

Ces priorités doivent s’appuyer sur les documents stratégiques nationaux existants, notamment ceux qui ont été développés au cours de l’année 2019, ainsi que sur les domaines prioritaires d’intervention du FVC.

A la suite de l’atelier, les parties prenantes ont pu identifier dans le document de programme-pays finalisé leurs contributions afin d’appuyer son appropriation institutionnelle.

En effet, sur la base du compte-rendu de l’atelier résumant les principaux messages et conclusions, ainsi que les étapes à venir, un Programme-pays sera finalisé pour être présenté lors d’un atelier de validation de haut-niveau aux parties prenantes en janvier 2020.

Actualités

Projets